L’art-thérapie est un approche différente de la thérapie verbale traditionnelle. Certaines personnes seront plus attirées par cette approche axée sur les sens et la mise en mouvement. On entend souvent parler d’art thérapie pour les enfants victimes de traumatismes mais elle s’étend bien au delà.

Qu’est ce que l’art-thérapie ?

L’art thérapie est une technique utilisée pour exprimer ce que nous avons à l’intérieur de soi, elle nous permet de cheminer à travers nos émotions, nos pensées. C’est est une forme de psychothérapie qui utilise la création artistique (dessin, peinture, collage, sculpture, etc.) pour prendre contact avec sa vie intérieure (sentiments, rêves, inconscient, etc.), l’exprimer et se transformer.

En art-thérapie, le but du processus n’est pas artistique. L’apparence et la qualité de l’œuvre finale n’ont pas d’importance. La démarche consiste à laisser émerger les images intérieures mais aussi les rêves auxquels l’on aspire. L’intuition, l’imagination, les pensées, les états internes apparaissent alors et sont sources d’échange avec le praticien qui accompagne. Les formes créées dévoilent des aspects de soi qui parfois sont inconscients. Par l’art thérapie nous pouvons générer une vision et des comportements nouveaux qui contribueront à notre résilience.

Quels sont les prérequis pour pratiquer l’art-thérapie ?

Il n’y a aucun prérequis ! Je pratique moi même l’art thérapie alors que ma fille dessine bien mieux que moi ! Je me suis longtemps définie comme peu voire pas créative tellement je considérais mes dessins comme moches. Quelle erreur ! Il a fallu qu’un thérapeute me fasse prendre conscience que j’avais de la créativité dans d’autres domaines pour que je n’associe plus créativité et art plastique, libérant ainsi mes peurs et mon jugement interne sur ce que je pouvais créer au niveau artistique.

Seule l’attirance avec l’outil utilisé que se soit le dessin, la danse, la sculpture, l’écriture, le chant etc. est importante. Vous pouvez tester plusieurs outils pour voir celui qui vous correspond le plus.

Dans mes accompagnements, j’opte plus facilement pour la danse intuitive, le dessin, le collage et l’écriture mais il existe bien d’autres médias.

Quel matériel faut-il ?

Concernant le matériel, il n’est pas nécessaire d’investir dans quoi que se soit. Le petit bout de papier, des crayons de couleurs à disposition chez vous et/ou une tenue confortables feront bien l’affaire !

Si vous souhaitez pratiquer la danse intuitive : choisissez une playlist qui vous inspire et laisser votre corps faire le reste.

Quels sont les bienfaits de l’art-thérapie ?

Comme toute approche psycho-corporelle, l’art thérapie va vous permettre de vous mettre en mouvement, de vous reconnecter à vos sensations corporelles et par la même de libérer vos émotions. L’apaisement retrouvé va activer le nerf vague de votre système nerveux et vous permettre de retrouver le calme intérieur. Avez-vous déjà colorié des mandalas ? Cette concentration et cette absorption que l’on retrouve dans l’état hypnotique, associé à une respiration plus lente vous permet d’activer votre système nerveux parasympathique et ainsi retrouver le calme intérieur.

D’après les résultats d’une étude aléatoire menée auprès de 36 étudiantes en sciences infirmières, une séance d’art-thérapie incluant dessins, peinture, écriture et collage pourrait être bénéfique afin de réduire le stress et l’anxiété et favoriser des émotions positives.

Selon une autre étude américaine, l’art-thérapie pourrait aider les personnes à mieux gérer les symptôme du stress post-traumatique. Nathalie Hanot a d’ailleurs créé le Carnet de deuil (méthode à laquelle je me forme actuellement) en ce sens.

L’exploration des états internes va améliorer l’estime de soi, et la confiance en soi.

Une étude publiée en 2006 (1) dans la revue Journal of Pain and Symptom Management des chercheurs ont révélé que l’art-thérapie peut réduire un large éventail de symptômes liés à la douleur et à l’anxiété chez les patients atteints de cancer

En plus de ces bienfaits psychologiques, le processus de création artistique a des effets physiologiques comme la normalisation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle (le cœur retrouve son rythme normal et la pression artérielle diminue) et de la sécrétion de cortisol (2, 3) diffusé dans le cerveaux en état de stress. Dans une étude datant de 2014, il a été prouvé que le processus créatif en art thérapie a pour effet d’augmenter les connexions neuronales dans le cerveaux et donc d’améliorer les liaisons fonctionnelles de ce dernier. Cette amélioration des liaisons se traduit par de meilleurs résultats aux tests de résistance au stress (4). Elle favorise ainsi la réadaptation.

En conclusion

La pratique de l’art thérapie est toute indiquée pour :

  • soulager le stress
  • améliorer les symptôme d’anxiété et de dépression
  • soulager les symptômes de stress post traumatique
  • aider à mieux gérer les dépendances
  • aider à faire face à une maladie ou un handicap
  • et bien plus encore…

Bibliographie :

  • (Lindsey, Heather Pilot Study: Art Therapy Can Reduce Cancer-Related Pain & Anxiety, Oncology Times: March 25th, 2006 – Volume 28 – Issue 6 – p 14)
  • Stuckey, L., Nobel, J. (2010). The connection between art, healing, and public health: A review of current literature, Am J Public Health, 100, 254–263.
  • Clow, et Fredhoi, C. (2006). Normalisation of salivary cortisol levels and self-report stress by a brief lunchtime visit to an art gallery by London City workers, J Holist Health, 3, 29–32.
  • Bolwerk, A., MackOAndrick, J., Lang, F.R., Dorfler, A., Maihofner, C. (2014). How art changes your brain: Differential effects of visual art production and cognitive art evaluation on functional brain connectivity, PLOS one, 9, e116548, 2014. doi : 10.1371/journal.pone.0116548.